Cri de Femme 2022 | Appel à Coordination

 


Le Festival Cri de Femme « Grito de Mujer » , dans sa douzième édition et en soutien aux initiatives des Coalitions pour l'Action de Génération Égalité de l'ONU Femmes, commence l’organisation du calendrier d'événements pour mars 2022 sous la devise « Origine », et lance l’appel aux institutions, membres et non-membres, à se joindre à la cause en tant que coordonnateurs bénévoles d'événements, pour sa chaîne culturelle mondiale en mars 2022. Un appel à la mémoire des femmes autochtones, dont les cultures millénaires perdurent dans le temps dans plusieurs de nos pays, qui subissent encore des abus en l'absence de lois qui favorisent la validation de leurs droits. C'est aussi un hommage aux femmes qui, par leur lignée, leur courage et leur force, ont été des femmes pionnières, depuis les temps du rêve collectif d'une vie sans violence.



Cet appel portera un intérêt particulier aux villes et pays non listées dans le festival. Si vous souhaitez devenir coordinateur ou coordinatrice bénévole de Cri de Femme 2022 : « Origine », envoyez votre proposition directement au mouvement, via le menu contact de la page www.cridefemme.com. Les propositions reçues doivent représenter la cause au mieux des intérêts. Approbation sur la disponibilité, conformément à l'acceptation des directives de festival CDF.



Cet appel clôturera le 13e de février 2022 et le calendrier des événements confirmés sera publié et promu au public pendant la campagne. Consultez les réseaux sociaux de Cri de Femme pour plus de détails.

 



Cri de Femme c’est une chaîne internationale annuelle d'événements culturels pendant tout le mois de mars, qui rassemble tous les arts et unifie les diverses voix du monde contre la violence faite aux femmes. Le festival est célébré depuis 11 ans dans plus de 30 pays. Né à la République Dominicaine, CDF est propagé dans le monde entier grâce à l'aide de coordinateurs et coordinatrices altruistes dans 70 pays et a tenu près de 1000 événements traduisent dans différentes langues.


Share on Google Plus

0 Commentaires: